Vivre à Madrid c’est une aventure quotidienne, un plaisir et une joie pour moi qui y réside depuis bientôt deux ans. La grande capitale espagnole regorge de trésors qui rendent heureux pour qui aime la vie culturelle, mais aussi bien manger, bien vivre, la bonne compagnie.

Ah, la chaleur de ses habitants, il y aurait de quoi écrire tout un chapitre sur l’accueil et la joie de vivre si présents partout ici.

Soleil

Le soleil tout l’année, et puis la Sierra, à quelques encablures, si l’on veut skier en hiver ou respirer un peu loin de la chaleur sèche de l’été. Nous sommes aussi à côté de Ségovie, des magnifiques jardins d’Aranjuez et du célèbre Escorial, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vivre à Madrid et découvrir la ville

Madrid, comme toutes les grandes villes, appelle à de longues promenades à pied pour découvrir son centre historique et ses différents quartiers populaires ou chics. Mes préférés sont Malasaña et Lavapiés, Malasaña est le quartier hipster truffé de bars, boutiques, et cafés-concerts. Lavapiés est le Belleville de Madrid par sa mixité (avec notamment une grande communauté pakistanaise). On y trouve quantité de petits restaurants indiens, pakistanais, marocains, libanais… de quoi se régaler sans note salée au dessert. Ah, j’oubliais le quartier gay de Chueca. C’est le quartier d’Almodovar, on y retrouve évidemment tout le côté festif et coloré, extraverti, qui a fait le succès de ses films si madrilènes.

Boire et manger à Madrid

Bars branchés, ou petites tavernes espagnoles, tout Madrid regorge de lieux où boire et manger, on ne peut vivre à Madrid sans le caña-tapas à l’heure de l’apéritif. À noter, l’apéritif peut durer des heures… et souvent, plus la peine d’aller déjeuner ou dîner au restau puisque la majorité des bars offrent ce qu’on appelle « el aperitivo » (la tapas gratuite accompagnant chaque verre commandé, alcoolisé ou non).

Art de vivre

Vivre à Madrid, c’est tout un art de vivre à mille lieues de celui de la capitale française. Le soleil est toujours présent et l’on vit dehors 365 jours par an, on déjeune et dîne tard. On sort beaucoup et l’on dort peu. Madrid, c’est le fameux cocido madrileño que l’on mange essentiellement en hiver. Il s’agit d’une sorte de ragoût très copieux à base de viandes et de haricots blancs.

Patrimoine culturel

Madrid, c’est la peinture espagnole au Prado. Velasquez, Goya, Murillo, mais aussi le magnifique Jardin des délices, de Jérôme Bosch. Les musées abondent dans la capitale espagnole, et à côté de l’incontournable Prado, il y a le musée Thyssen-Bornemisza qui repasse à peu près toutes les périodes de l’histoire de la peinture, du Moyen Âge à la peinture moderne en passant par les impressionnistes, le Pop Art ou l’expressionnisme allemand et américain (George Grosz ou Edward Hopper en tête). Il y a aussi le musée Reina Sofia, où l’on peut voir la toile la plus célèbre de Picasso, Guernica, qui raconte un épisode tragique de la Guerre civile espagnole.
Madrid, c’est aussi les inévitables quartiers et rues touristiques : Sol, Plaza Mayor, Plaza Santa Ana, Gran Vía… Madrid c’est aussi des centres d’art où l’on peut voir des expos, des spectacles, et puis participer à des laboratoires de création : Conde Duque, le Matadero, la Tabacalera (mon préféré pour la beauté et l’originalité du lieu, une ancienne fabrique de tabac), La Casa Encendida… etc.

Madrid ville verte

Madrid, c’est aussi son magnifique poumon vert, le parc du Retiro. Un parc immense et sublime avec ses multiples points d’eau, son palais de verre, ses cygnes noirs… parfait aussi pour un pic-nique ou un apéro entre amis à la tombée du soir en été allongés sur l’herbe.
Mais il y a une multitude d’autres espaces verts, nous citerons en tête celui du Templo de Debod, pour sa vue sur la Sierra et sur le Palais Royal, et puis, El Capricho, un peu excentré mais qui vaut le détour (en allant vers l’aéroport de Barrajas-Adolfo Suarez). Casa de Campo, aussi, avec son lac où l’on peut se promener en barque.

Vivre à l’espagnole

Madrid, c’est sa multitude de théâtres et de cabarets, de tablaos de flamenco, de vie nocturne à n’en plus finir. Impossible de s’y ennuyer, même en été (une bonne idée que d’aller se réfugier dans la fraîcheur des théâtres avant d’aller prendre un verre).
Madrid, c’est le bonheur de vivre « à l’espagnole » en compagnie des sympathiques et dynamiques madrilènes. Car c’est eux qui font de leur ville l’une des capitales les plus chaleureuses d’Europe.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *