Le rideau métallique de la Bobia

La Bobia a été un lieu culte de la Movida madrilène dans les années 80 quand Almodovar le met en scène dans son film « Laberinto de pasiones« , c’est alors un petit café comme tant d’autres. Mais la popularité du film propulsera La Bobia, le café deviendra le rendez-vous de toutes les communautés extravagantes dépeintes dans les films de la grande époque d’Almodovar.

Celle où l’on pouvait y voir la jeune Alaska, chanteuse pop-rock que l’on croise aujourd’hui encore dans les rues du quartier de Malasaña. En 2016, La Bobia n’a plus du tout la même dégaine qu’à l’époque, elle est devenue une cidrerie asturienne à la déco urbaine. Un changement de décor pour lui donner un air d’aujourd’hui qu’elle porte aussi très bien.

La terrasse de la Bobia, toujours très animée.

Tapas et petits plats à savourer

Située en plein centre, du côté du Rastro et pas très loin de la plaza Cascorro, La Bobia propose des tapas et petits plats à savourer accompagnés de petites bouteilles de cidre artisanal, d’une bière ou d’un bon verre de vin (un Ribera del Duero, par exemple). Des croquetas de cabrales ou de calamar au plateau de fromages asturiens (encore une mention spéciale pour le cabrales, un fromage bleu ultra-piquant), en passant par le « cachopo » (plat de viande typique des Asturies), des tapas aux « raciones » à partager, la cidrerie ne manque pas de bon goût. La Bobia a gardé sa petite terrasse aux chaises de métal vert déjà là dans les 80’s. Un café où l’on peut souligner la qualité du service et la toujours bonne humeur du personnel.

La Bobia

Dans la Latina de Madrid

Été comme hiver, c’est l’un des lieux courus du centre de Madrid pour son ambiance et son bon cidre. Même s’il est loin le temps de la Movida, on sent toujours cet air « desenfadado » propre à Madrid. Et si d’abord nous avons cru à un ultime lieu à la mode, nous nous sommes trompés, La Bobia est devenue une cidrerie au caractère authentiquement madrilène en plein coeur du Rastro. Un rendez-vous entre amis, pour tapas et raciones toujours délicieuses, et avec en plus le sourire des « camareros » toujours à l’écoute des clients.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *