Le plafond de cuivre du café el Diamante

El Diamante, c’est LE petit café de toda la vida (et donc, pas cher), avec son immuable déco 60’s qui accroche le regard et émerveille. On y va le matin pour boire un café ou un chocolate accompagné de churros, on y va à l’heure de l’apéritif ou du déjeuner… En résumé, on s’y invite à toute heure de la journée, et toute l’année, pour son ambiance on ne peut plus locale et la gentillesse des camareros qui nous racontent que  « le décor est d’époque, il n’a pas bougé depuis l’ouverture en 1968. À l’époque c’était dernier cri, aujourd’hui… ».

Une plongée dans les 60’s

Ah mais la déco des années 60… c’est totalement vintage ! Elle traverse le temps sans jamais se démoder. Au Diamante, nous faisons avec plaisir une plongée dans les 6o’s. Et le plafond au-dessus du vrai zinc est en cuivre sculpté, la cage d’escalier qui mène à l’étage, tout aussi splendide, est une arabesque en fer forgé. Magnifique endroit à ne pas manquer ne serait-ce que pour ce décor flamboyant.

Sandwich de calamars

Si vous aussi, vous en avez assez de l’uniforme (exit les cafés hipsters), c’est là qu’il faut prendre son petit déjeuner du matin frais. Sur le pouce, avant d’aller bosser ou flâner dans le bouillonnant quartier de la Latina. C’est dans ce genre d’adresse, ces petits cafés typiques, que nous découvrons l’âme madrilène. La clientèle joyeuse et bigarrée avec qui l’on peut bavarder, refaire le monde. Un bar très connu ici pour ses sandwichs de calamars (le célèbre sandwich de Madrid), mais aussi pour ses tapas variées, ses cafés con leche et autres petits plaisirs de la journée. À l’heure de l’apéritif, il paraît qu’on y sert les meilleures cañas (bière pression) de la capitale espagnole…

 

El Diamante

Calle de Toledo, 67. Métro : Latina.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *