J’ai toujours apparenté Chueca aux films décalés des débuts d’Almodóvar… sans doute parce que c’est le quartier déluré et gay de Madrid. On le voit en se promenant dans ses rues, Chueca a quelque chose de décalé et fantaisiste, avec une belle ambiance festive.

Pour autant, ce n’est pas un ghetto, c’est un quartier ouvert à tous ceux qui ont simplement envie de passer du bon temps ou faire du shopping dans ses petites boutiques. Dans ses bars et clubs gay, de plus en plus d’hétérosexuels se mêlent à la fête dans Chueca ce quartier gay de Madrid.

Le musée du Romantisme à Chueca

Chueca a sa place centrale du même nom où se trouve aussi la station de métro Chueca avec ses nombreuses terrasses. On va dans le quartier gay de Chueca pour ses vieux bistrots ou ses lieux à la mode. Ses librairies et commerces gay, ou son marché de San Antón (on peut y faire une halte gourmande à travers ses différents stands de tapas). Le quartier de Chueca abrite aussi le fabuleux museo del Romanticismo (musée du Romantisme) que nous aimons tant. Une collection d’objets, meubles et arts décoratifs réunis dans un ancien palais qui appartenait au Marquis de Matallana et qui date de 1776. Ne manquez pas d’aller boire un café dans son patio avec fontaine (et chants d’oiseaux). Un véritable coin de paradis loin du bouillonnement de la ville. On peut visiter également le musée d’Histoire de Madrid qui se trouve tout à côté de la station de métro Tribunal, à deux pas du quartier hipster et touristique de Malasaña. Toute l’histoire de Madrid est racontée à travers des sculptures, des peintures, dessins, cartes topographiques, estampes… etc. 60 000 pièces témoignent de l’histoire industrielle et artistique de la ville depuis 1561 date à laquelle elle devint capitale de l’Espagne. Le musée se trouve dans un bâtiment incroyable de style baroque madrilène, somptueux.

 Gay Pride et Rainbow Flag

Chueca c’est le Rainbow Flag aux fenêtres et enseignes de magasins. Le drapeau arc-en-ciel gay et lesbien accueille chaque année la grande fête de la Gay Pride de Madrid. El Orgullo gay se déploie ici sur 3 jours, fin juin ou début juillet. L’occasion de multiples manifestations festives dont le point d’orgue est le défilé des Drags Queen et travestis sur la célèbre Gran Vía de Madrid. Il y a depuis toujours comme un vent particulier de liberté à Chueca, quartier gay de Madrid coloré et sans complexe où il fait bon se retrouver le week-end.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *