Museo de las patatas

Vous adorez les patates ? Vous les aimez sous toutes les formes ? À quelques pas du paseo de las Delicias et du musée du chemin de fer, El Museo de las Patatas, bar Hermanos Guío est LA bonne adresse où faire une pause apéritive (quartier d’Arganzuela).

Un tout petit bistrot de toda la vida, très madrilène comme je les aime, c’est-à-dire à des années lumière des lieux sans âmes si prisés des hipsters qui dévorent l’authenticité des capitales… Au Museo de las Patatas il fait bon s’arrêter vers 13 h ou 20 heures en fin de semaine. La première fois que j’y étais, tout juste à mon arrivée dans Madrid, j’étais conquise. Un verre de vin blanc, accompagné de patatas bravas à se damner (tapas gratuite de la maison). Le samedi suivant ce premier rendez-vous, il fait beau, la terrasse est bondée mais il reste une table au milieu de la foule joyeuse du week-end. Je m’y installe, commande une eau pétillante. On me la sert accompagnée d’une tapas de paella où le riz est remplacé par des macaronis, une première pour moi et elle a plutôt bon goût !

Au museo de las patatas on mange des patates !

« Patatas amorososas » ou « Revolconas », « Estrelladas », avec du fromage fondu ou du Beicon, du Pulpo gallego, du jamón ou du queso manchego… il y en a pour toutes les papilles. Et si vous n’êtes pas aussi dingue que moi de la pomme de terre, vous trouverez toujours les traditionnels calamares à la Romana, des sandwichs froids ou chauds, et quantité de petits plats du coin. Last but not least, dans ce café où vous serez toujours servi et traité comme un roi (ou une reine), vous ne paierez pas grand chose. Délicieux et pas cher, de quoi devenir un vrai madrilène…

Museo de las Patatas, Hermanos Guío: Calle del Ferrocarril, 21. Métro: Delicias.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *